WWW.RelationsHumaines.ch

Moi et les autres


Situation no 9: Comment privilégier une rencontre par le toucher ?

Problème: Je souhaite avancer dans notre relation, me rapprocher de l'autre. Mes mots, toutefois, me paraissent devenus vides de sens. Ils ne communiquent plus ce que j'aimerais transmettre. Lorsque je m'applique à parler, ils sonnent "intello", créent plutôt de la distance et ne touchent plus mon/ma partenaire

Dynamique: Le moment ne serait-il pas venu de "toucher" l'autre autrement? Sans forcément penser à la bagatelle, nous pouvons proposer une "rencontre tactile" aux amis, parents, collègues que l'on apprécie tout particulièrement. Le corps de l'autre capte, sent immédiatement ce que notre main transmet. Il saisit en elle l'intention vraie, la nature de ce qui l'anime :  sentiment, retenue, audace, peur, sérénité, désir... On ne peut tromper la perception sensorielle. Tout comme la poignée de main sincère, l'embrassade chaleureuse, le bras autour de la taille ou de l'épaule... transmettent des signes forts et clairs.

Solution: Il s'agit comme d'un jeu qui consiste (assis ou allongé) à faire deviner à l'autre - par des touchers successifs et variés - nos propres humeurs: mélancolie, gaieté, irritation... Mains, coudes, genoux, poignets, épaules... peuvent être utilisés, que l'autre tentera d'identifier. On précise avant tout les limites à respecter, la tenue, la durée de la rencontre... Variante: trouver chez l'autre des tensions musculaires, leur donner la parole, parler à leur place... L'autre apprécie l'interprétation. Après la rencontre: feedback réciproque sur les vécus respectifs. Les mots reprennent du sens! ,,,© Léo Léderrey & partenaires


Comportement-clé : Comment privilégier le langage corporel ?
Je lui propose une "rencontre tactile"



Répertoire d'autres situations